L’association Magdalena

Association Magdalena

En 1998, le père Jean-Philippe et des amis créent l’association Magdalena. Rattachée au Diocèse de Nanterre et à la paroisse Sainte-Cécile à Boulogne-Billancourt confiée aux Frères de Saint-Jean, sa mission est d’aller à la rencontre et d’accueillir tous ceux qui vivent dans la rue ou de la rue et les hommes et femmes en situation de prostitution. Grâce à un accueil chaleureux, ces rencontres permettent un accompagnement amical et fraternel.

L’Association œuvre sur trois fronts :
• Les tournées du cœur : chaque soir de la semaine, une équipe de bénévoles installe un camping-car dans le bois de Boulogne, pour rencontrer et accueillir ceux et celles qui vivent une situation de prostitution.
• Les mercredis du cœur : une équipe de bénévoles prépare tous les mercredis soirs un repas chaud pour plus de 100 personnes qui se trouvent isolées.
• Les nuits du cœur : par petits groupes de deux ou trois, les bénévoles vont dans les rues, à Boulogne-Billancourt, à la rencontre des plus démunis.

L’association Magdalena regroupe désormais plusieurs associations unies par l’adhésion à une charte commune : Magdalena 38, Magdalena 45 et Magdalena 44. Elle est désormais présente dans plusieurs villes en France :

• A Grenoble : repas fraternels sur le modèle des Mercredis du cœur. 
• A Nantes : tournées à pied à la rencontre des prostitués.
• A Orléans : repas fraternels sur le modèle des Mercredis du cœur.

Site de l’association Magdalena

Page Facebook

La Maison Magdalena : un projet éducatif et pédagogique en vue de la réinsertion

L’association Magdalena propose à des personnes en situation de prostitution un accompagnement dans la durée, au sein d’une maison d’accueil. Elles sont ainsi aidées, à leur demande personnelle, à sortir de la prostitution, à se reconstruire, à reprendre confiance en elles et à se réinsérer dans la société.

aison Magdalena

Site de la Maison Magdalena

Quelques exemples

Noé Mission Saint-Jean : des volontaires pour animer et développer des projets initiés par des Frères ou des Soeurs de Saint-Jean, auprès des plus démunis.
Saint-Jean Espérance : accueil de jeunes, hommes ou femmes, de 18 à 35 ans, en difficulté du fait d’addictions, particulièrement de la toxicomanie.
Les mercredis du coeur à Boulogne-Billancourt
ante. Donec libero. leo. Lorem Aenean non ipsum Nullam risus.