Sanctuaire de Pellevoisin

Frères de Saint-Jean au Sanctuaire de Pellevoisin

L’Archevêque de Bourges a confié aux Frères de Saint-Jean la charge pastorale du sanctuaire de Pellevoisin. Outre la chapelle des apparitions on trouve au sanctuaire un centre d’accueil avec une hôtellerie et des salles de réunions, ainsi qu’un magasin (livres, objets de piétés, etc.)

Le monastère des Sœurs contemplatives de Saint-Jean assure une présence de prière continue, à laquelle se joignent les pèlerins et visiteurs.

Les pèlerins sont accueillis tous les jours de l’année, seuls ou en groupe.
Chaque jour de la semaine la messe est célébrée à 11 heures 30 à la chapelle des apparitions et  le dimanche à 11 heures à l’église du village. Tout au long de l’année sont organisés des journées et week-ends spirituels, des sessions familiales, des retraites, l’accueil des pèlerins individuels ou en groupe, la bénédiction des scapulaires.

Le pèlerinage annuel a lieu le dernier week-end d’août.

Une revue parait tous les trimestres et permet de diffuser les messages et l’actualité du Sanctuaire de Pellevoisin.

A 2 kilomètres du Sanctuaire de Pellevoisin, aux Besses, l’association Saint-Jean Espérance accueille des jeunes et les accompagne pour les libérer de l’emprise de la drogue, les restructurer et, enfin, les préparer à leur réinsertion.

Tous les deux ans, le Festival Saint-Jean des Familles est organisé fin juillet à Pellevoisin.

Les apparitions

En 1875, une jeune femme de 32 ans, Estelle Faguette atteinte d’une maladie incurable, écrit, avec un coeur d’enfant et dans une grande confiance, une lettre à la Sainte Vierge : elle lui demande d’intercéder auprès de son divin Fils pour obtenir sa guérison, afin de soutenir ses parents âgés. La Vierge Marie répond à cette lettre par quinze apparitions de février à décembre 1876, au cours desquelles elle éduque Estelle à la sainteté et lui délivre un message de miséricorde.
Le 19 février 1876, Estelle est entièrement guérie. Dès 1877, l’Archevêque de Bourges autorise le Culte public à Notre-Dame de Pellevoisin et la chambre d’Estelle est transformée en chapelle.
En avril 1900, le Pape Léon XIII reconnaît officiellement le scapulaire du Sacré Cœur tel qu’Estelle l’a vu porté par la Vierge Marie, et encourage tous les fidèles qui le désirent à le porter.
La guérison d’Estelle a été officiellement déclarée miraculeuse en 1983 par Mgr Vignancour, alors Archevêque de Bourges. Cette déclaration fait suite à tous les actes favorables et marques de bienveillance des souverains pontifes et des archevêques de Bourges à l’égard de Pellevoisin depuis plus d’un siècle.

Site du sanctuaire de Pellevoisin

Quelques exemples

Paroisse Sainte-Cécile à Boulogne-Billancourt
Paroisse Saint-Christophe à Lorient
Paroisse Saint-Laurent à Orléans
Paroisse Vallée de l'Aisne à Attichy
Sanctuaire Notre-Dame de Grâces à Cotignac
Sanctuaire de Notre-Dame du Chêne
tempus Nullam ut sit Praesent eget